Nouveau Prioritaire

Blockchain : évolution ou révolution du métier d'auditeur ?

Comment l’auditeur doit-il se comporter lorsqu’il doit auditer une société qui utilise la technologie Blockchain pour ses transactions financières ou comme outil métier ?

Encore peu répandue en France, son utilisation se développe rapidement aux États-Unis et plus globalement à l’étranger. La blockchain renforce la sécurité et la traçabilité des transactions financières ou des échanges de marchandises et présente de ce fait de nombreux avantages pour l’entreprise comme pour l’auditeur, notamment son inaltérabilité.

Mais comme toute nouvelle technologie, il est nécessaire d’en connaitre le vocabulaire et d’en comprendre le fonctionnement pour identifier les risques qu’elle induit et en tirer tous les avantages pour la réalisation des missions.

Parcours

Cette formation fait partie du parcours Parcours d'Eté 2020.
Profitez d’une offre complète de formation à un tarif avantageux.

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

Cette formation apporte à l’auditeur les notions indispensables sur la blockchain. Il sera alors en mesure de :

  • expliquer les éléments principaux de la blockchain
  • comprendre les principaux domaines d’utilisation de la blockchain en entreprise
  • identifier les conséquences de ces utilisations pour sa pratique professionnelle
  • énumérer les étapes principales de l’audit dans un contexte de blockchain

Questions traitées

Au travers d’apports théoriques et de cas pratiques, la formation traitera notamment les questions suivantes :

 

Qu’est-ce que la blockchain ?

  • Quelle est la différence entre blockchain publique et privée ?
  • Comment peut-on définir les termes cryptomonnaies, blockchain, crypto-actifs, smart contract, ICO, mineur, jeton ?
  • Comment manipuler les informations stockées dans une blockchain ?
  • Quelle est la fiabilité de l’information stockée dans une blockchain ?

 

La blockchain dans la vie réelle 

  • Comment utiliser la blockchain pour sécuriser son identité numérique ?
  • Peut-on créer un double numérique d’un actif sur la blockchain ?
  • Les registres de type cadastre peuvent-ils être étendus pour d’autres domaines grâce à la blockchain ?
  • Peut-on automatiser des actions, paiements, assurances ou contrats sur la blockchain ?
  • Est-on vraiment anonyme avec une blockchain ?

 

La blockchain dans l’audit légal

  • Comment les blockchains pourraient être utilisées dans les métiers de l’audit ?
  • La blockchain peut-elle permettre une meilleure traçabilité des factures et paiements ?
  • Quels peuvent être les impacts des smart contracts dans le passif ?
  • Quelles sont les pistes pour réaliser l’audit d’une entité concernée par la blockchain ?
  • Le rôle de l’auditeur peut-il changer avec la mise en place de la blockchain ?
  • Quelles sont les évolutions réglementaires fiscales avec PACTE et PFU notamment ?

 

Pré-requis

Pratique de l'audit

Bénéfices participants

  • Découvrir la blockchain et son jargon technique
  • Appréhender les principaux mécanismes d’une blockchain et des crypto-actifs
  • Identifier les avantages et inconvénients de la blockchain dans le cadre des missions d’audit
  • Identifier les impacts lors d’un audit légal sur une société utilisant la blockchain (amélioration d’une ligne métier, procédures, etc..) ou des investissements en crypto-actifs (que ce soit dans son bilan ou via la possession de filiales types pure player en blockchain)
  • Comprendre quels outils pourraient émerger et avoir un impact sur le métier de l’auditeur

Informations particulières

Les supports étant dématérialisés, nous conseillons aux participants de les télécharger préalablement, et de se munir d’un ordinateur portable. Attention, certaines tablettes ou smartphones ne permettent pas d’annoter les supports en PDF.

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont sous format dématérialisé, accessibles dans l’espace personnel des participants du site des formations de la CNCC ou de l'IRF organisateur. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent de :

  • Diaporama
  • Cas pratiques énoncés et corrigés
  • Documentation pour approfondir

 

A l'issue de la formation, l'acquisition des connaissances sera évaluée, à partir d'un questionnaire à choix unique de 15 affirmations.

 

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en oeuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs & savoir-faire
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des professionnels, reconnus pour leur maîtrise technique, exerçant personnellement des missions de commissariat aux comptes, ce qui leur permet une approche très pratique des sujets traités
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de  favoriser les échanges
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paper-board, vidéo-projecteur, etc.)
  • Des questionnaires en ligne d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées