Nouveau

Certificat universitaire de spécialisation « Lutter contre la fraude et la criminalité financière »

Entre 7 et 8 entreprises sur 10 ont été victimes d’une tentative de fraude et 1 sur 5 a subi au moins une fraude avérée au cours des 24 derniers mois. La cyber criminalité est le type de délinquance qui connaît la plus forte hausse avec 53% des fraudes (fraude au faux fournisseur, fraude au faux président et autres usurpations d’identité).

La fraude est très coûteuse pour les entreprises, PME ou grands groupes :

  • sommes détournées,
  • charges de détection, de traitement et de prévention (entre 5% et 7% du chiffre d'affaires des entreprises),
  • risques d’image, de réputation et de condamnation pénale.

Dans certains cas, les incidents de fraude peuvent conduire à la disparition des entreprises victimes. Les études fiables montrent que le rempart le plus efficace contre les fraudes est la vigilance, donc la formation, loin devant le renforcement du contrôle interne et les dispositifs et audits de sécurité des systèmes d'information.

La lutte contre la fraude est aussi l’un des piliers des programmes de conformité. C’est pourquoi, tant pour se protéger que pour se conformer à ses obligations légales, cette formation est nécessaire.

Elle vous certifiera expert « lutte contre la fraude et la criminalité financière ». Cette certification octroie 4 crédits dans le système européen d’enseignement supérieur (ECTS). Elle a été conçue en partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) en vue de vous permettre de protéger à la fois vos cabinets et vos clients contre les risques de fraude.  

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés
  • Collaborateurs débutants

Objectifs

Ce certificat de spécialisation en formation continue – filière sciences criminelles, criminalistique – est destiné à des professionnels de l’audit.

A l’issue de la formation, vous serez en mesure de :

  • Comprendre et expliquer le paysage contemporain de la fraude, son coût et les principales typologies frauduleuses 
  • Interpréter la dimension humaine de la fraude 
  • Anticiper et réagir face aux menaces de cybercriminalité, blanchiment et fraude fiscale (réglementation applicable, prévention, investigation, saisine des autorités) 
  • Selon que la démarche antifraude (outils et culture) existe ou non dans une entreprise, l’analyser et l’évaluer ou accompagner sa construction

Questions traitées

  • Les criminels et la prédation des entreprises, des prestataires sociaux.... : évolutions et perspectives de la criminalité économique et financière
  • La détection des intrusions et actions criminelles dans l’entreprise 

    • La dimension physique (corruption, intimidation…)
    • La dimension numérique (cyber-racket, cyber-kidnapping....)
    • Les variantes du blanchiment d’argent
  • Que faire face aux menaces criminelles ?
    • Les facteurs humains :  un danger spécifique, le « technicien dévoyé » (psychologie, recrutement, manipulation, etc.)
    • La spécificité du contrôle interne face au risque criminel
    • La détection précoce
    • Les outils de maîtrise des risques et de contrôle interne
    •  Une entreprise « étanche », comment, pourquoi ?

    • Méthodes et pratiques de l’« audit criminel »

  • Réponses aux difficultés habituellement rencontrées par les confrères

Pré-requis

L’entrée en formation fera l’objet d’une étude préalable de dossier par le CNAM. Vous devrez retourner le dossier de candidature lors de votre demande d’inscription à CNCC Formation (cnccservices.formation@cncc.fr) complété de :

  • votre curriculum vitae
  • une copie du dernier diplôme universitaire obtenu (licence, master, DEC…)
  • une copie d’une pièce d’identité ou de votre titre de séjour valide
  • une lettre de motivation manuscrite

 

 

Bénéfices participants

Vous acquerrez la compétence pour identifier les fraudes, les traiter et les prévenir, ce qui représente un atout commercial et un gage de réassurance à l’égard des clients audités.

Informations particulières

La formation se déroule en 90 heures sous la forme de :

  • 45 heures de cours en salle de formation, la moitié assurée par des universitaires, la moitié par des professionnels du chiffre en exercice. Une très large part de cette formation est consacrée aux récits d’exemples de fraudes réelles ayant affecté des entreprises.
  • 45 heures hors établissement de formation pour réaliser un mémoire tutoré devant, à partir du savoir nouvellement acquis, porter sur l'analyse d'une problématique propre à son exercice professionnel.

Seuls pourront être certifiés les participants ayant été assidus aux cours en présentiel et ayant apporté à leur mémoire un réel effort de recherche et de réflexion personnelle.

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont sous format dématérialisé, accessibles dans l’espace personnel des participants. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent :

  • d’un diaporama
  • de cas pratiques
  • d’une documentation pour approfondir

À l’issue de la formation, l’acquisition des connaissances sera évaluée, par une note donnée au mémoire tutoré. Une note inférieure à 10 ne permet pas l’acquisition de la certification.

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en œuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs & savoir-faire.
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des universitaires et des professionnels du chiffre en exercice.
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de favoriser les échanges.
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paperboard, vidéoprojecteur, etc.)
  • Des questionnaires d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées.