Le site des formations de la CNCC
Nouveau

Parcours Automne 2017

Le parcours d'automne vous propose des formations en adéquation avec les missions effectuées en cette période de l'année sur des sujets fondamentaux. Attention, ce parcours a une durée limitée du 18 septembre au 31 octobre 2017. Soyez les premiers à vous inscrire !

Homologation

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : tous concernés ! : Du 01/01/2016 au 31/12/2017 pour 7h30 - 15F0249

La fraude : identifier et traiter le risque : Du 01/09/2017 au 31/12/2018 pour 7h00 - 17F0128

Les procédures analytiques : efficacité dans la démarche du commissaire aux comptes : Du 01/01/2016 au 31/12/2017 pour 7h30 - 15F0257

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

Néant

Formations composant le parcours

Homologuée

Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme : tous concernés !

Le commissaire aux comptes dispose d’une fonction essentielle pour détecter les opérations de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme pour autant qu’il soit vigilant et organisé pour repérer les signaux faibles !

Cette formation prend en compte les incidences de la transposition de la 4ème directive « anti-blanchiment ».

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

Les opérations de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme sont par nature discrètes. Le commissaire aux comptes doit exercer une vigilance particulière pour identifier de petites anomalies ou des transactions dont l’origine ou la destination est suspecte.

 

  • Comment identifier les risques lors de l’acceptation du mandat et tout au long de son exercice ?
  • Quels sont les signaux faibles les plus fréquemment rencontrés ?
  • Quelles sont les approches professionnelles et les procédures internes permettant d’exercer une vigilance systématique ?
  • Comment documenter les dossiers de travail ?
  • Quand, comment et pourquoi faire une déclaration auprès de TRACFIN ?

Questions traitées

Au travers de deux cas pratiques « fil rouge » la formation traite les points suivants :

  • Rappel du cadre légal de la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme
    • Les notions de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme.
    • Etat des lieux des textes applicables.
    • Les difficultés d’interprétation et d’application.
    • Sanctions et responsabilités du commissaire aux comptes en cas de non-respect des obligations.
  • Exercice de la vigilance à l’égard du « client » et du « bénéficiaire effectif de la relation d’affaires »
    • Comment évaluer et documenter le risque au niveau de chaque entité ?
    • Traduire l’approche retenue en procédure de gestion des risques conformément à la décision du H3C du 14 janvier 2010.
    • Tirer les conséquences de l’évaluation en termes d’esprit critique et documenter dans le plan de mission la vigilance devant être exercée.
  • Exercice de la vigilance sur les opérations de l’entité
    • Comment exercer son esprit critique, les signaux d’alertes ?
    • L’analyse des opérations anormales.
    • La déclaration à Tracfin des opérations suspectes.
  • Adapter l’organisation interne du cabinet
    • Comment sécuriser vos dispositifs de prévention, de contrôle et de traçabilité ?
    • Les procédures internes indispensables pour prendre en compte les obligations de vigilance et de déclaration.

Pré-requis

Avoir une connaissance suffisante :

  • Des obligations des commissaires aux comptes relatives à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (NEP 9605) ;
  • Des procédures et mesures de contrôle interne prescrites par la décision du H3C du 14 janvier 2010.

 

Bénéfices participants

Cette formation permettra aux participants de :

  • Consolider leurs connaissances relatives au dispositif réglementaire et aux acteurs de la lutte contre le blanchiment ;
  • Aborder les problématiques d’évaluation des risques de blanchiment et de financement du terrorisme mandat par mandat ;
  • Mieux intégrer les obligations de vigilance dans la réalisation de leurs missions de commissariat aux comptes ;
  • Juger quand et comment déclarer une transaction financière suspecte à Tracfin ;
  • Disposer des clés pour adapter ou réécrire les guides de procédures et des outils complémentaires à mettre en place dans leur cabinet.

Informations particulières

La formation étant fondée sur des cas pratiques, les participants doivent impérativement se munir de leur ordinateur portable et d’un exemplaire de la NEP 9605.

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont en partie sous format dématérialisé sur un CD-Rom ou accessibles dans l’espace personnel des participants du site des formations. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent de :

  • Diaporama
  • Cas pratiques énoncés et corrigés
  • Documentation pour approfondir

 

A l'issue de la formation, l'acquisition des connaissances sera évaluée, en présence du formateur, à partir d'un questionnaire à choix unique de 15 affirmations.

 

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en œuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs et savoir-faire.
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des professionnels, reconnus pour leur maîtrise technique, exerçant personnellement des missions de commissariat aux comptes ce qui leur permet une approche très pratique des sujets traités.
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre de participants, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de  favoriser les échanges.
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paper-board, vidéo-projecteur, etc.).
  • Des questionnaires d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées.
Nouveau Homologuée

La fraude : identifier et traiter le risque

La numérisation de notre économie fait naitre de nouveaux schémas de fraude, sans écarter les anciens. Ces risques sont une préoccupation de plus en plus forte pour les entités. Ils ont d’ailleurs donné lieu à l’adoption récente de plusieurs textes dont l’objectif affiché est de réguler la vie des affaires.

Le commissaire aux comptes, dans le cadre de sa mission, identifie et évalue le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes, lequel est d’autant plus fort que le risque de fraude est important dans l’entité.

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

Cette formation apporte au commissaire aux comptes, le niveau de connaissance indispensable des schémas de fraude, de leur détection et de leur traitement par l’entité. Il sera alors en mesure de :

 

  • Connaître les mécanismes de fraude selon les cycles
  • Savoir identifier le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes
  • Définir les procédures d'audit pertinentes
  • Utiliser les outils et documenter son dossier pour justifier de sa réponse à ces risques
  • Adopter un comportement approprié et procéder aux obligations de communication dans les situations de fraude avérée

Questions traitées

Au travers d’un apport théorique et de cas pratiques portant sur les différents schémas de fraude et leur traitement, cette formation traitera des questions suivantes :

  • Comment et pourquoi la typologie des fraudes évolue-t-elle ?
  • Quels sont les schémas classiques de fraude ?
  • Comment évaluer le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes propre à l’entité auditée ? Quels sont les outils disponibles ?
  • Comment et quand communiquer avec la gouvernance et avec l’équipe d’audit ?
  • Quelles sont les adaptations nécessaires des procédures d’audit lors de l’identification d’un risque d’anomalies significatives résultant de fraudes ?
  • Quelles sont les conditions, obligations et modalités de communication au procureur de la République ?
  • Quel est le lien avec les obligations de déclaration à Tracfin ?
  • Quels sont les risques de mise en cause de la responsabilité civile, pénale et disciplinaire du commissaire aux comptes ?

Pré-requis

Expérience de la conduite d'un audit.

Bénéfices participants

  • Prendre conscience des risques réels de fraude grâce à une meilleure connaissance de l’environnement général
  • Mesurer la diversité de la typologie des fraudes à travers des données récentes
  • Appliquer une méthodologie pour identifier le risque d’anomalies significatives résultant de fraudes pour chaque cycle
  • Faire le lien avec la BPP relative à la révélation des faits délictueux et les obligations déclaratives en cas de soupçon de blanchiment
  • Connaître ses risques professionnels par un état de la jurisprudence

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont en partie sous format dématérialisé sur un CD-Rom ou accessibles dans l’espace personnel des participants du site des formations. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent de :

  • Diaporama
  • Cas pratiques énoncés et corrigés
  • Documentation pour approfondir

 

A l'issue de la formation, l'acquisition des connaissances sera évaluée, en présence du formateur, à partir d'un questionnaire à choix unique de 15 affirmations.

 

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en œuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs & savoir-faire.
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des professionnels, reconnus pour leur maîtrise technique, exerçant personnellement des missions de commissariat aux comptes ce qui leur permet une approche très pratique des sujets traités.
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre de participants, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de  favoriser les échanges.
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paper-board, vidéo-projecteur, etc.).
  • Des questionnaires d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées.
Homologuée

Les procédures analytiques : efficacité dans la démarche du commissaire aux comptes

 

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

  • Comprendre le positionnement des procédures analytiques dans la démarche du commissaire aux comptes.
  • Distinguer l'obligation de les mettre en oeuvre en début et fin de mission, du choix d'y recourir en cours de mission en tant que techniques de contrôle.
  • Faire ressortir, par différents cas pratiques, les contraintes d'application lors des différentes étapes de la mission : prise de connaissances, risques de fraudes, en appui des tests de procédures, en tant que contrôles de substance sur les comptes et sur les états financiers finaux.
  • Apprécier les limites et les suites à donner à l'utilisation des procédures analytiques.
  • Fournir aux participants des outils d'analyse et de documentation.

Questions traitées

  • Principes et positionnement des procédures analytiques dans la démarche du commissaire aux comptes : les différents types de procédures analytiques

 

  • Procédures analytiques comme moyen de prise de connaissances et d’évaluation des risques
    • Compréhension de l’entreprise par  ses données chiffrées
    • Cas pratique : identifier les principaux agrégats et les principales variations
    • Compréhension de l’entreprise par rapport à son secteur
    • Exemples pour les différents secteurs (négoce, industrie, services)
    • Identification de risques de fraudes : divers exemples
    • Cas pratique de synthèse: évaluer les zones de risques d’anomalies significatives avec des procédures analytiques

 

  • Procédures analytiques comme outils possibles de contrôle en cours de mission
    • Procédures analytiques utilisées dans le cadre de l’analyse du contrôle interne
    • Cas pratique pour les processus Ventes, Achats, Stocks, Trésorerie : recherche assistée des procédures analytiques pertinentes
    • Procédures analytiques utilisées en tant que contrôle de substance
    • Cas pratique par cycle : comparaisons de données absolues et relatives, d’origine interne ou externe (utilisation du PACK PE)

 

  • Procédures analytiques comme moyen d’analyse de la cohérence des états financiers
    • Nécessité d’une cohérence d’ensemble des comptes, compréhension des agrégats essentiels
    • Cas pratique de synthèse à partir d’états financiers avec plusieurs problématiques de présentation

Pré-requis

Connaissance de la démarche d'audit.

Bénéfices participants

  • Savoir utiliser avec pertinence les procédures analytiques dans la mission du commissaire aux comptes
  • Maîtriser de manière pratique les différentes techniques de procédures analytiques
  • Savoir articuler les procédures analytiques avec les autres procédures d'audit
  • Gagner en efficacité dans l'exécution de la mission dans les PME

Informations particulières

Les participants devront se munir d'un support électronique permettant de lire des fichiers Excel.

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont en partie sous format dématérialisé sur un CD-Rom ou accessibles dans l’espace personnel des participants du site des formations. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent de :

  • Diaporama
  • Cas pratiques énoncés et corrigés
  • Documentation pour approfondir

 

A l'issue de la formation, l'acquisition des connaissances sera évaluée, en présence du formateur, à partir d'un questionnaire à choix unique de 15 affirmations.

 

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en œuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs et savoir-faire.
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des professionnels, reconnus pour leur maîtrise technique, exerçant personnellement des missions de commissariat aux comptes ce qui leur permet une approche très pratique des sujets traités.
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre de participants, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de  favoriser les échanges.
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paper-board, vidéo-projecteur, etc.).
  • Des questionnaires d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées.
  Haut de page