Les travaux d'intérim dans la PE : démarche, mode opératoire et mise en oeuvre pratique

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

A travers un cas pratique "fil rouge" :

  • Comprendre l’utilité d’une intervention en cours d’exercice dans une PE
  • Apprendre à déterminer les travaux répondant aux risques identifiés et pouvant être anticipés avant la clôture de l’exercice
  • Mettre en œuvre les procédures d’audit adaptées à cette intervention : prise en compte des modifications de contrôle interne et contrôles de substance possibles sur des comptes intermédiaires
  • Gérer la communication avec le dirigeant et anticiper les principales options concernant l'arrêté des comptes annuels

Questions traitées

  • Le positionnement de la mission d’intérim : pourquoi, où, quand, comment, combien ?
    • Utilité de la mission d’intérim dans une PE
  • De l’évaluation des risques au plan de mission
    • Démarrage de la mission d’intérim 
    • Procédures analytiques préliminaires
    • Mise à jour des connaissances, de l’évaluation des risques et planification
    • Cas pratique : examen du dossier et des documents renseignés pour les différentes étapes ci-dessus : procédures analytiques préliminaires, note d’entretien, plan de mission préparatoire… (utilisation du PACK PE V5.0)
  •  Travaux d’intérim sur l’organisation et les contrôles internes
    • Mise à jour des procédures de contrôle interne
    • Tests de procédures
    • Cas pratique : grille d’analyse des risques, traitement des changements de procédures, tests de procédures illustrés pour différents cycles
  • Travaux d’intérim sur les comptes intermédiaires : avancement des travaux finaux
    • Contrôles de substances sur les volumes
    • Réponses aux risques d'anomalies significatives résultant de fraudes
    • Contrôle d’opérations isolées significatives
    • Alimentation du dossier permanent
    • Cas pratique : contrôles illustrés pour différents cycles – ventes, achats, trésorerie, immobilisations, emprunts, opérations exceptionnelles
  • Conclusion des travaux d’intérim et suite à donner
    • Détermination des contrôles finaux
    • Communication avec le dirigeant
    • Incidences sur d’autres aspects de la mission
    • Cas pratique : exemples de communication avec le dirigeant de risques sur la continuité d’exploitation, de compte-rendu de la mission d’intérim, de projection sur les contrôles finaux

Pré-requis

Connaissance de la démarche d'audit et des NEP.

Bénéfices participants

  • Etre apte à mettre en œuvre immédiatement les travaux d’intérim dans les dossiers PE du cabinet
  • Apprendre à structurer cette intervention de la planification à la mise en œuvre opérationnelle
  • Tirer le meilleur parti de l’organisation interne et des contrôles réalisés par l’entreprise pertinents pour l’audit
  • Anticiper certains contrôles de substance, afin de gagner du temps lors de la mission finale
  • Intégrer la communication avec le dirigeant ou d’autres membres de l’entreprise comme une diligence efficace

Informations particulières

Cette formation utilisera un cas « fil rouge » pour lequel les différentes étapes des travaux d’intérim seront mises en œuvre. Ces travaux utiliseront certains documents du Pack PE V5.0.

Pour pouvoir traiter ce cas et travailler sur les fichiers, les participants devront se munir d'un support électronique permettant de lire des fichiers Excel.

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont sous format dématérialisé, accessibles dans l’espace personnel des participants du site des formations de la CNCC ou de l'IRF organisateur. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent de :

  • Diaporama
  • Cas pratiques énoncés et corrigés
  • Documentation pour approfondir

 

A l'issue de la formation, l'acquisition des connaissances sera évaluée, à partir d'un questionnaire à choix unique de 15 affirmations.

 

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en oeuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs & savoir-faire
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des professionnels, reconnus pour leur maîtrise technique, exerçant personnellement des missions de commissariat aux comptes, ce qui leur permet une approche très pratique des sujets traités
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de  favoriser les échanges
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paper-board, vidéo-projecteur, etc.)
  • Des questionnaires en ligne d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées