Nouveau

Audit des transports routiers de marchandises : points de vigilance

Le secteur du transport de marchandises recouvre plusieurs métiers (messagerie, transports de lots complets, commission de transport, logistique, location de chauffeurs...) et différents modes d'organisation.

Chaque activité et mode d'organisation présente des spécificités réglementaires et juridiques avec des impacts significatifs sur la démarche d'audit. Certains sujets, tels que la comptabilisation du chiffre d'affaires, la gestion de la masse salariale, les modes de financement des actifs sont particulièrement sensibles dans ce secteur.

Par ailleurs, pour des raisons économiques et historiques, le secteur faire l'objet d'une surveillance ou d'une protection spécifique (délais de paiements, garantie commerciale, sous-traitance...).

Vous êtes concernés

  • Commissaires aux comptes
  • Directeurs de mission
  • Chefs de mission
  • Collaborateurs confirmés

Objectifs

Cette formation apporte le niveau de connaissance sectorielle, technique et réglementaire indispensable au professionnel qui pourra ainsi :

  • Identifier les spécificités et les points de vigilance du secteur
  • Définir les principales zones de risque
  • Mettre en oeuvre les outils de contrôle adaptés au secteur
  • Conduire une démarche d’audit pertinente

Questions traitées

Au travers d’apports théoriques, d’exemples concrets, d’actualités et de situations professionnelles pratiques, cette formation apporte les outils nécessaires à la mise en œuvre d’une démarche d’audit efficace, adaptée aux spécificités du secteur des transports routiers de marchandises.

Elle répondra notamment aux questions suivantes :

  • Quels sont les principaux aspects réglementaires et les spécificités du secteur ?
    • L’accès à la profession (autorisation administrative, déclaration relative à l’exigence de capacité financière et professionnelle…)
    • Les obligations et usages
    • Les spécificités juridiques
  • Quels sont les risques d’anomalies significatives habituellement rencontrés dans les comptes de ce secteur ?
    • La prise de connaissance de l’entité et des différentes activités dans le domaine de la logistique et du transport (messagerie, express, transports de lots complets, commission de transport, entreposage, intégrateur …)
    • La prise en compte des risques inhérents au secteur (délit de marchandage, règlementation du cabotage, normes de sécurité, règlementation de l’organisation du temps de travail, surcharge carburant…)
    • La prise de connaissance des éléments de contrôle interne (facturation, règlements, suivi des plannings et de la flotte…)
    • Les règles d’exonération de TVA (prestations de transport à destination de l’étranger) et les formalités liées
  • Quelles sont les principales zones de risques ?
    • Les risques liés à la reconnaissance du chiffre d’affaires
    • Les risques liés à au cycle social
    • Les risque liés aux actifs immobilisés et loués
    • Les risques métiers, notamment ceux liés à la sous-traitance, au temps de travail, au cabotage et au transport de marchandises sensibles
  • Quels sont les différents contentieux liés au secteur ?
    • La conduite des litiges
    • Les contrôles et sanctions
    • La responsabilité civile et pénale du dirigeant et de l’entreprise

Pré-requis

Pratique de l'audit.

Bénéfices participants

A l’aide des illustrations pratiques :

  • Connaître l’environnement économique, comptable, et fiscal du secteur
  • Identifier les risques de chaque activité du secteur et les modes d’organisation ayant une incidence directe sur la mission du commissaire aux comptes
  • Disposer d’outils opérationnels adaptés aux spécificités des contrôles à mettre en oeuvre
  • Acquérir une démarche précise étape par étape pour mettre en évidence les points de vigilance

Informations particulières

Les supports étant dématérialisés, nous conseillons aux participants de les télécharger préalablement, et de se munir d’un ordinateur portable. Attention, certaines tablettes ou smartphones ne permettent pas d’annoter les supports en PDF.

Moyens pédagogiques

Les supports pédagogiques sont conçus avec le plus grand soin et sont sous format dématérialisé, accessibles dans l’espace personnel des participants du site des formations de la CNCC ou de l'IRF organisateur. Ils permettent aux participants de pouvoir revenir ultérieurement sur les thèmes abordés pendant la formation. Ils se composent de :

  • Diaporama
  • Cas pratiques énoncés et corrigés
  • Documentation pour approfondir

 

A l'issue de la formation, l'acquisition des connaissances sera évaluée, à partir d'un questionnaire à choix unique de 15 affirmations.

 

CNCC Formation apporte également le plus grand soin à l’élaboration et à la mise en oeuvre des formations proposées :

  • Les méthodes pédagogiques assurent aux participants une véritable progression des savoirs & savoir-faire
  • Les formateurs sont rigoureusement sélectionnés : ce sont des professionnels, reconnus pour leur maîtrise technique, exerçant personnellement des missions de commissariat aux comptes, ce qui leur permet une approche très pratique des sujets traités
  • La constitution des groupes, volontairement limités en nombre, fait l’objet d’un soin tout particulier afin de  favoriser les échanges
  • Les formations se déroulent dans des salles de formation adaptées, disposant du matériel pédagogique nécessaire (paper-board, vidéo-projecteur, etc.)
  • Des questionnaires en ligne d’évaluation sont systématiquement remis à chacun des participants à l’issue de la formation. Ils font l’objet d’une analyse attentive qui permet à CNCC Formation d’améliorer la qualité des formations dispensées